L’expertise Akajoule au service des politiques de soutien aux ENR

Au cours de l’année 2018, Akajoule a pu mettre à profit ses compétences cumulées en conduite de projets d’énergie renouvelables et de planification énergétique au service de la Région Île-de-France.

Une évaluation des aides existantes à la filière bois-énergie régionale

Dans le cadre de l’élaboration de son Schéma Régional Biomasse, la Région Île-de-France a choisi Akajoule pour l’accompagner dans l’évaluation de son dispositif de soutien aux petites chaufferies bois (production inférieure à 100 TEP/an).

Dans un premier temps, une analyse du dispositif d’aides en place pour la filière bois-énergie régionale depuis 2012 a été effectuée. Les experts d’Akajoule ont donc réalisé des entretiens auprès de porteurs de projets, de professionnels et d’exploitants locaux ainsi qu’auprès des interlocuteurs en charge des dispositifs similaires dans des régions voisines.

Dans un second temps, Akajoule a proposé des indicateurs de performance pour permettre un meilleur suivi des aides et du nombre de projets de chaufferie engagées.

Identifier les pistes d’évolution

Enfin, Akajoule a proposé des pistes d’évolution pour optimiser et améliorer l’attribution des aides tels que :

  • La mise en place de marchés à bons de commande

  • Le renforcement de l’animation de la filière

  • Le renforcement de l’accompagnement technique aux porteurs de projets

Témoignage de Séverine DUCOTTET, Chef de projet « Energie et Biomasse » de la Région Île-de-France 

« Nous avons sollicité Akajoule afin de bénéficier d’une analyse sur la performance de notre dispositif, mais également d’une vision prospective. Lors de cette mission, la capacité d’Akajoule à proposer à la fois une vision en terme de planification du développement des énergies renouvelables et une approche opérationnelle dans la mise en œuvre de projets bois s’est avérée très utile pour identifier l’ensemble des enjeux et des interlocuteurs à prendre en compte.

Je tiens à remercier Akajoule pour la qualité de l’analyse qui est ressortie de leur travail, ainsi que pour leur disponibilité et leur attachement à la dimension pédagogique de leur restitution ».

PETR du Pays de Retz – PCAET

Le PETR du Pays de Retz poursuit sa démarche de transition énergétique

Akajoule participe à l’élaboration du Plan Climat-Air-Energie Territorial (PCAET) du Pôle d’Equilibre Territorial et Rural (PETR) du Pays de Retz.

En tant que pilote du projet, Akajoule réalise la conduite des études énergétiques et de la démarche de mobilisation pour la réussite de la transition énergétique de ce territoire. Akajoule s'est entouré d'experts dans la conduite de la démarche de mobilisation, Auxilia, et dans les domaines liés à la qualité de l'air et l’environnement, Atmoterra.

Plan Climat-Air-Energie Territorial

Le PCAET est une démarche de développement durable spécifiquement sur la lutte contre les changements climatiques. Elle émane de la loi relative à la « transition énergétique pour la croissance verte » (LTECV), promulguée en août 2015.

Cette loi a renforcé le rôle des collectivités territoriales dans la lutte contre le changement climatique en élaborant ce plan.

Akajoule et ses partenaires accompagnent ce territoire à travers ces différentes étapes:

  • Diagnostic territorial Climat-Air-Energie-Territorial de chaque intercommunalité et du territoire
  • Définition de la stratégie territoriale des PCAET de chaque intercommunalité
  • Élaboration des programmes d’actions et des dispositifs de suivi
  • Définition des dispositifs d’évaluation

Cette démarche est complétée par la sensibilisation et l’implication des acteurs du projet.

Akajoule a eu déjà eu l'opportunité d'accompagner les communautés d’agglomération de Bourges Plus, du Niortais ou encore du syndicat mixte du SCOT Grand Douaisis.

Portrait du PETR du Pays de Retz

  • 38 communes regroupées au sein de 4 intercommunalités (Pornic Agglo Pays de Retz, Communauté de Communes Sud Retz Atlantique, Communauté de Communes Sud Estuaire et Communauté de Communes de Grand Lieu)
  • 150 000 habitants
  • Région Pays de Loire

La presse en parle!

Article de Ouest-France le 25 octobre 2018 :

Article du Courrier du Pays de Retz le 9 novembre 2018 :

Akajoule participe à l’émergence de stations GNV !

Akajoule, depuis plusieurs années, accompagne le développement du Gaz Naturel Véhicule (GNV) à travers les études d’opportunité et le dimensionnement de stations GNV.

Ainsi, les experts d’Akajoule se sont associés au SYDELA (Syndicat d’énergie de la Loire-Atlantique) pour proposer la construction d’une station GNV à St-Nazaire dans le cadre de l’appel à projet GNV de l’ADEME de juillet 2018.

Aussi, nous nous félicitons que le projet ait été retenu le 10 octobre dernier parmi 18 autres projets.

Les missions réalisées par Akajoule dans ce cadre sont :

  • Identification des professionnels et de leurs consommations de carburants : contact auprès de transporteurs et d’entreprises qui pourraient être intéressés par la mise en place d’une station GNV. Cette prestation prend en compte le calcul du business plan des transporteurs.
  • Accompagnement sur l’analyse technico-économique de la station GNV/BioGNV : Réalisation d’une proposition technico-économique pour les professionnels intéressés pour le passage de leur véhicule au GNV et analyse à destination du porteur de projet de station pour le dimensionnement de la station (coût, business plan…)

Ces études sont réalisées par le pôle mobilité d’Akajoule qui couvre :

  • Audits transports et véhicules motorisés en s’appuyant sur sa qualification OPQIBI (0607)
  • Etudes d’approvisionnement en carburant (GNV, BioGNV, Hydrogène, Electrique, Bioéthanol...)

Ville de Saint Brieuc – Etude comparative de scénarios énergétiques

Projet : Etude comparative de scénarios énergétiques sur une opération d'aménagement

Client : Ville de Saint Brieuc

Date : 2017

La Ville de Saint-Brieuc s’est lancé dès 2006 dans un vaste plan de rénovation urbaine pour transformer plusieurs quartiers. Dans ce cadre, il est projeté de déconstruire quatre bâtiments d’habitation pour y rebâtir de nouveaux logements axés sur la diversité et la mixité fonctionnelle intégrant le label Écoquartier.

Saint-Brieuc Agglomération et le bailleur social Terre et Baie Habitat(TBH) se sont associés à la ville pour optimiser ce projet sur le plan opérationnel et financier dans le cadre de l’ANRU2.

La ville de Saint-Brieuc souhaitait donc connaitre les orientations possibles d’approvisionnement énergétique du futur quartier et notamment identifier les avantages/inconvénients des différents scénarios pour pouvoir faire un choix pertinent.

Missions :

  • Evaluation des besoins énergétiques
    • Recueil d'information
    • Analyse du besoin énergétique
    • Calcul des besoins énergétiques par usage
  • Evaluation du potentiel en énergies renouvelables :
    • Analyse en coût global
    • Analyse selon les solutions attendues : réseau de chaleur urbain, récupération de chaleur sur les eaux usées, bois-énergie, solaire thermique, solaire photovoltaïque
  • Comparaison des scénarios et préconisations

Communauté d’agglomération Grand Calais Terres & Mers – Etude ENR

Projet : Etude pour l'élaboration d'une stratégie intégrée énergies renouvelables des quartiers prioritaires NPNRU de l'Agglomération Grand Calais Terres & Mers

Client : Communauté d'Agglomération Grand Calais Terres & Mers

Date : 2017

La Communauté d’agglomération du Grand Calais et la ville de Calais sont lancées dès 2007 dans un vaste plan de rénovation urbaine pour transformer plusieurs quartiers. Dans le cadre d’un nouveau plan de rénovation urbain, deux quartiers stratégiques Beau Marais à l’est et Fort Nieulay à l’ouest sont désormais l’objet d’un second programme massif de rénovation. Au-delà de l’ambition de rénovation urbaine et architecturale, les principes de ce nouveau plan vise à mettre en place une large mixité, dans une ville durable et refondée avec la contribution des habitants. C’est ainsi que le protocole de préfiguration urbaine a été signé en mars 2017 avec de nombreux représentants institutionnels dont l’Etat, la Caisse de Dépôts et les bailleurs sociaux. Afin de finaliser cette convention, la Communauté d’agglomération du Grand Calais et la ville de Calais souhaitaient donc obtenir plusieurs études stratégiques, en particulier une étude de mise en place d’énergies renouvelables dans ces deux quartiers.

Missions :

  • Evaluation du potentiel en énergies renouvelables :
    • Evaluation des consommations énergétiques des bâtiments,
    • Inventaires des solutions possibles,
    • Analyse des besoins énergétiques
  • Stratégie énergétique durable et préconisations :
    • Proposition de solutions énergétiques dans le cadre de la rénovation urbaine,
    • Proposition de solutions possibles pour le chauffage, l'eau chaude sanitaire et la consommation électrique,
    • Etude de l'intérêt d'un réseau de chaleur

Communauté d’agglomération de Saint Quentin en Yvelines – Potentiel ENR

Projet : Calcul du potentiel en énergies renouvelables

Client : Communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines

Date : 2017

Dans le cadre de l'élaboration de son Plan Climat Air Energie Territorial et en lien avec les objectifs issus de la loi Territoires à Energie Positive pour la Croissance Verte, la communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines souhaite se doter d'une stratégie climat-air-énergie intégrant le potentiel local d'énergies renouvelables pour proposer un plan d'actions adaptées aux opportunités locales et accroître sensiblement sa part de production locale.

Missions :

  • Phase 1 : Etat des lieux des productions énergétiques
  • Phase 2 : Estimation du potentiel ENR local
  • Phase 3 : Stratégie et plan d'action ENR

Grand Port Maritime Nantes Saint Nazaire / Carene – Animation d’un atelier GNV

Client : Grand Port Maritime Nantes Saint Nazaire et Carene

Date : 2017

Dans le cadre de la démarche d’écologie industrielle territoriale et d’un projet d’unité de méthanisation en injection de biométhane pour 2018, Akajoule a organisé une réunion avec les acteurs locaux (transporteurs et acteurs publiques) pour sensibiliser les transporteurs ou les responsables publics de flottes de véhicules au GNV (bus, BOM, poids-lourds et VL).

GRDF / Lorient Agglomération – Etude de faisabilité de sation et flotte bus et benne à ordure ménagère GNV à Lorient

Projet : Etude de la faisabilité technique et de l’intérêt économique de station GNC sur deux dépôts de bus et pour l’ensemble de la flotte de bus et de BOM

Client : GRDF et Lorient agglomération

Date : 2017

Dans le cadre de la démarche Air Climat Energie de Lorient Agglomération, GRDF et l’agglomération de Lorient souhaitaient étudier l’intérêt technico-économique et environnemental d’une transition énergétique de la flotte de bus de la Compagnie de Transport de la Région Lorientaise (CTRL) et au-delà d’autres flottes captives du territoire comme les bennes à ordures ménagères (BOM).

Missions :

  • Scénario de transition vers le GNV de 2 dépôts de bus
  • Plan d’investissement des bus
  • Vision globale bus et station
  • Impacts environnementaux : GES, Nox

Syndicat Mixte de Transports Urbains de Nouméa (Nouvelle Calédonie) – Etude de faisabilité d’implantation d’une station GNV

Projet : Etude de l’intérêt de stations GNV pour les dépôts de bus

Client : Syndicat Mixte des Transports Urbains de Nouméa (Nouvelle Calédonie)

Date : 2017-2018

Dans le cadre de l’arrivée du gaz naturel sur l’île suite à la transition énergétique de la principale usine de Nouméa ainsi que dans le cadre d’une étude globale sur les dépôts de bus, le SMTU souhaitait étudier la possibilité de mettre en place la mobilité sur tout ou partie de ses 3 dépôts, voire d’y intégrer d’autres transporteurs.

Missions :

  • Etat des lieux du GNV, de la flotte de bus et des dépôts
  • Scénarios d’approvisionnement : GNC porté, GNC réseau, GNL porté
  • Scénario de transition de la flotte de bus
  • Etude de faisabilité de stations GNV sur les 3 dépôts de bus
  • Mise en cohérence des scénarios stations et bus

Syndicat Départemental d’Energies de la Seine-et-Marne (SDESM) – Etude de faisabilité d’une station GNV

Projet : Identification des consommateurs potentiels (collectivité, colis, messageries et logisticiens) à proximité de la localisation retenue par le SDESM

Client : Syndicat Départemental d’Energies de la Seine-et-Marne (SDESM)

Date : 2017

Le Syndicat Départemental des énergies de Seine et Marne (SDESM) travaillait sur la mise en place de stations GNV sur le territoire. Afin de se montrer exemplaire dans la démarche mais aussi pour mettre en œuvre un mix énergétique sur la mobilité, le SDESM souhaitait étudier la faisabilité de créer des stations GNC.

Missions :

  • Identification des flottes de véhicules : marchandises et voyageurs, plus ou moins de 3,5 tonnes
  • Localisation des flottes de véhicules,
  • Entretiens avec les transporteurs intéressés
  • Evaluation de l’intérêt d’une station publique