Le salon de la finance participative pour les énergies renouvelables

Le vendredi 23 Octobre 2015  à la Cité des Congrès de Nantes, dans le cadre de la GreenWeek et du salon K.nopé, AKAJOULE avait le plaisir de vous inviter à découvrir des acteurs de la finance participative et leurs applications dans les Energies Renouvelables (ENR).

Co-organisée par Atlansun, Akajoule et Energies Citoyennes en Pays de la Loire, cette rencontre réunissait un large panel de solutions innovantes.

Finance éthique, investissement participatif, épargne citoyenne, prêt solidaire international ces nouvelles visions du financement sont autant d’outils au service de vos projets et de leur développement local et international.

Pour plus de concret et d’interactivité, chaque intervenant a présenté un projet et des retours d’expérience.

Plus d’informations -> EventBrite

Eolien participatif

 

Notre performance RSE mesurée

AKAJOULE a fait le choix d’évaluer sa responsabilité sociétale et son impact sur le territoire auprès de la société BIOM Work. Cette mesure de l’activité d’AKAJOULE a permis d’évaluer que 85% du chiffre d’affaires revient sur le territoire.

BIOM-schéma-V2

A3 Fiche VERSO

Focus R&D: l’évaluation environnementale de la méthanisation territoriale

La méthanisation connaît depuis quelques années en France un développement croissant, porté par les politiques publiques. Les motifs de ce développement sont essentiellement d’ordre environnemental (réduction des gaz à effet de serre, production d’une énergie renouvelable …), c’est pourquoi il est nécessaire d’évaluer les performances environnementales globales d’un projet de méthanisation sur un territoire. A cette fin, l’outil d’Analyse du Cycle de Vie (ACV) fait consensus dans la communauté scientifique, mais la méthodologie se heurte à deux difficultés majeures lorsqu’elle s’applique à une filière de méthanisation : l’évaluation d’un procédé multifonctionnel et la prise en compte des spécificités territoriales.

AKAJOULE mène depuis 2011 un travail de recherche en partenariat avec l’unité de recherche GERE de l’IRSTEA de Rennes. Dans le cadre de sa thèse collaborative AKAJOULE – IRSTEA, Faustine Laurent a développé de nouvelles méthodologies d’évaluation environnementale des installations de méthanisation territoriale. L’objectif du travail a été de mettre en œuvre une approche systémique grâce aux Systèmes d’Information Géographique (SIG) qui permettent d’élaborer des scénarios de méthanisation adaptés aux besoins d’un territoire. La méthode développée s’appuie sur l’analyse comparative du contexte énergétique, des pratiques agricoles et de la gestion des déchets organiques sur deux territoires français contrastés : la CARENE (44) et le Pays du Coglais (35).

Les résultats ont été présentés en juin 2013 lors de 2 colloques.