Formation des auditeurs marocains en efficacité énergique des activités de transport

L’Agence Marocaine pour l’Efficacité Energétique (AMEE), soutenu par la GIZ (Deutsche Gesellschaft fürInternationale Zusammenarbeit), a organisé au mois de novembre 2019 une formation à la réalisation des audits énergétiques des activités de transport.
Nos experts des activités de transport (Mathilde Barbier et Geoffrey Buot) ont ainsi conçu et animé cette formation d’une vingtaine de personnes au cours du mois de novembre 2019.
Akajoule remercie l’AMEE et la GIZ pour leur confiance et l’ensemble des participants pour l’ambiance studieuse et conviviale pendant ces 3 jours!

La politique d’efficacité énergétique marocaine
L’ambition du Royaume du Maroc est d’assurer une meilleure utilisation de l’énergie dans tous les

domaines d’activité économique et sociale, considérant la nécessité de rationaliser et d’améliorer la
consommation de l’énergie pour répondre aux besoins énergétiques croissants du pays.
La politique d’Efficacité Energétique visant la réduction de la consommation énergétique de 5% à
l’horizon 2020 et 20% l’horizon de 2030 notamment dans les secteurs clés de développement à savoir le
bâtiment, l’industrie et le transport, s’est concrétisée entre autres par l’adoption de la loi 47-09 en 2010.
Après l’avènement de la nouvelle stratégie énergétique, des avancées encourageantes ont donc été
accomplies dans le processus de transition énergétique nationale visant un ancrage plus prononcé des
sources énergétiques « vertes » conjugué à une meilleure efficacité énergétique. Toutefois, d’importants
défis restent à relever afin de surmonter les contraintes et d’assoir, au mieux, un modèle énergétique
efficient, durable et créateur de nouvelles sources de croissance durable.


L’initiative allemande pour les technologies favorables au climat
Depuis 2008 la GIZ appuie ses partenaires marocains dans la mise en oeuvre de la stratégie nationale des Energies Renouvelables, dans le cadre d’un portefeuille qui ne cessent de s’élargir. Les volumes de financement augmentent, de manière à satisfaire le besoin des partenaires marocains et afin de couvrir
les trois thématiques principales de ce secteur :

  • L’appui à la politique énergétique du Maroc ;
  • Le développement des énergies renouvelables/efficacité énergétique au niveau national ;
  • La promotion des énergies renouvelables/efficacité énergétique au niveau régional.
Posted in Actu-Akajoule, Uncategorized.