TPE,PME, Startups : 5 bonnes raisons de publier votre Bilan Carbone

Qu’est-ce que le bilan carbone d’une entreprise ?

Le Bilan Carbone ou bilan GES est une évaluation de la quantité de gaz à effet de serre émise dans l’atmosphère. Cette analyse est basée sur les activités d’une entreprise, sur un an.

Réaliser un Bilan Carbone est-il obligatoire ?

Aujourd’hui, seules les entreprises de plus de 500 employés ont l’obligation de réaliser et de publier leur Bilan Carbone ou Bilan GES tous les 4 ans. Si vous êtres une petite entreprise ou une startup, rien ne vous empêche de publier votre Bilan Carbone. Voici 5 bonnes raisons de vous lancer dans la réalisation du votre.

Bilan Carbone, 5 bonne raisons de publier votre bilan

Bilan Carbone ou Bilan GES

5 bonnes raisons de publier son Bilan Carbone

  1. Affirmer ses valeurs

    En publiant votre bilan carbone sans en avoir l’obligation et en mettant des actions concrètes en place, vous affirmez publiquement votre engagement pour la transition énergétique.
    Chez Akajoule nous ne sommes pas concernés par l’obligation légale. Cependant, ce bilan permet de sensibiliser nos salariés et nos clients concernés aux enjeux de la transition énergétique et écologique

  2. Renforcer son image de marque

    En rendant public votre bilan carbone et en déployant un vrai plan d’action, vous bénéficiez d’une meilleure image auprès de vos clients et de vos futures recrues.
    Chez Akajoule, en tant que bureau d’études en énergie, il est primordial pour nous de publier ce bilan. C’est dans la continuité des valeurs de notre entreprise.

  3. Faire des économies

    Grâce à ce bilan, vous savez exactement si vos émissions proviennent de votre consommation d’énergie, de vos déplacements ou encore de vos équipements.
    Chez Akajoule, nos principales sources d’émissions et de dépenses sont les déplacements. Ils représentent à eux seuls environ 90 % des émissions totales d’Akajoule.

  4. Mettre en place des mesures concrètes

    En identifiant d’où proviennent vos émissions, vous pouvez ainsi prendre des mesures pour limiter vos dépenses énergétiques et réduire votre dépendance aux énergies fossiles.
    Chez Akajoule, notre principal poste de dépense concerne les déplacements. Nous avons trouvé des solutions pour minimiser notre impact. Et nous avons mis des actions concrètes en place : Télétravail, Prime de déplacement pour les mobilités douces et le train, Investissement dans une flotte de véhicules électriques, etc…

  5. Suivre l’évolution de son empreinte

    L’avantage de faire régulièrement un bilan, c’est de pouvoir évaluer les actions que vous mettez en place d’une fois sur l’autre.
    Chez Akajoule, en comparant notre Bilan Carbone à celui de 2016, nous constatons une augmentation de nos émissions liées aux déplacements. En effet, nous avons étendu notre périmètre commercial à la France entière. Notre impact, par salarié, reste sensiblement le même grâce aux actions mises en place.

Territoire engagé Transition Ecologique Climat Air Energie

Benoit Bedock devient Conseiller Climat Air Energie Territorial

Benoît Bedock, chef de projet chez Akajoule a été formé en novembre 2021 pour devenir Conseiller Climat Air Energie Territorial. Portée par l’ADEME, la démarche Climat Air Energie (anciennement Cit’ergie) est une dénomination du programme European Energy Awards. Elle propose aux collectivités un programme de management et de labellisation de leur politique climat­-air-énergie.

Cette nouvelle compétence vient compléter et s’articuler avec l’éventail des prestations déjà proposées par Akajoule aux collectivités en termes :

La démarche Climat Air Energie Territoriale

Cet accompagnement de long terme de nos interlocuteurs correspond pleinement à l’ambition et à la volonté portées par Akajoule depuis maintenant plus de dix ans. La démarche Climat Air Energie Territoriale propose en effet de:

  • définir une vision globale, venant analyser la performance de la collectivité via des indicateurs opérationnels, en identifiant le potentiel d’action, les forces et les faiblesses de cette dernière,
  • formaliser et renforcer la stratégie et le programme d’actions de la collectivité sur l’ensemble de ses services et de ses compétences,
  • obtenir la reconnaissance de l’action engagée par la collectivité à travers l’obtention d’un label en fonction de la part de son potentiel d’action mis en œuvre (35%, 50% ou 75%),
  • suivre l’avancement du programme d’actions proposé dans sa mise en œuvre, avec une visite et un suivi annuels pendant 4 ans.

Qu’est ce qu’un bilan carbone?

A la suite de l'Accord de Paris signé pendant la COP 21, de nombreux acteurs économiques s'engagent pour un avenir bas carbone et se dotent d'objectifs de réduction de leur émissions de Gaz à Effet de Serre (GES).

Le bilan carbone (ou bilan GES) permet de quantifier et de hiérarchiser les émissions de CO2  suivant de l'entité auditée par une méthodologie précise.

Quel périmètre?

Une des premières étapes du bilan carbone est de définir son périmètre:

  • SCOPE 1 et 2: émissions directes (combustibles, carburants...) et indirectes (électricité) liées à l'énergie.

Ce périmètre est le minimum à auditer pour les bilans GES dits réglementaires (entreprises de plus de 500 salariés, collectivités de plus de 50 000 habitants).

  • SCOPE 3: Autres émissions indirectes, comme l'achat de biens et de services, le fret amont et aval, les déplacements domicile - travail... (voir schéma ci-contre).

Ce périmètre est optionnel mais indispensable pour avoir une vision globale de l'impact de l'entité auditée. Il n'est pas rare que le SCOPE 3 représente 80% des émissions totales.

Périmètre du bilan carbone

L'offre Akajoule :

Une méthode robuste pour identifier ses enjeux

Nous utilisons la méthode publiée par le Ministère chargé de l'Environnement, conforme aux principes de la norme ISO14064-1 et de l'article R.229-49 du code de l'Environnement. Nos auditeurs sont formés aux outils de l'Association Bilan Carbone

A propos de l'Association Bilan Carbone

Une expertise énergétique globale pour des plans d’actions réalistes

Nos compétences en performance énergétique recoupent l'ensemble des émissions de CO2 liées à l'utilisation de l'énergie (transport, industrie, bâtiment), afin de proposer des plans d'actions adaptés au terrain

Performance énergétique

Des solutions digitales pour la collecte des données

La plateforme Datajoule automatise la collecte des données gaz et électricité. Elle permet également la valorisation de la stratégie bas carbone, pour une communication interne et externe (opendata) performante

Plateforme de données énergétiques

Pour en savoir plus

Vous pouvez nous appeler au 02 40 53 06 61 ou à l’adresse info@akajoule.com pour être contacté et/ou assister à un webinaire dédié.

Quelques références

Références bilan carbone Akajoule
fournisseurs d'énergie

Deux raisons pour renégocier ses contrats d’énergie

Achat gaz

Le prix du gaz au plus bas depuis 10 ans

Déjà très bas au début de l’année 2020, la crise sanitaire liée au coronavirus a provoqué un ralentissement très fort des consommations énergétiques.

Résultat: les prix du gaz oscillent autour de leur plus bas niveau depuis 10 ans, soit autour de 12-13 €/MWh (prix de la molécule)!

Quant à l’électricité, les prix sont revenus à leur niveau de 2017. L’envolée des 2 dernières années à plus de 50 €/MWh (prix de l’électron) est maintenant terminée.

 

Fin des tarifs réglementés de l’électricité pour les entreprises et collectivités au 31 décembre 2020

Avec la promulgation de la loi Energie-climat le 10 novembre 2019, le calendrier de suppression des tarifs réglementés (TRV) de gaz naturel et d’électricité est connu.
A noter spécifiquement au 31/12/2020:
  • la fin complète des TRV gaz pour entreprises et collectivités,
  • la fin des TRV électricité pour les entreprises +9 salariés et collectivités avec chiffre d’affaire, recettes ou bilan > 2 M€.

C’est donc le moment de renouveler vos contrats de fourniture en énergie et de basculer vos derniers tarifs « bleus » ou C5 (< 36 kVA) en offre de marché.

Voir le site dédié de la CRE.

Plus d’informations par la CRE

Akajoule vous accompagne pour vos nouveaux contrats!

Contact:02 40 53 06 61 info@akajoule.com

Conseil en achat d’énergie

 

 

 

Bienvenue à nos nouveaux stagiaires !

Nos 3 stagiaires nous ont maintenant tous rejoints. Certains directement en télétravail avec des missions adaptées. Bienvenue à vous, et en espérant vous voir en chair et en os au plus vite!

De gauche à droite sur l'image:

  • François Muls

Ingénieur civil diplômé en 2005 de l'Ecole Centrale de Lille, François s'est forgé une solide expérience dans la maîtrise d'œuvre technique et la direction de
chantiers de bâtiments. Il rejoint Akajoule en 2020, dans le cadre du Mastère spécialisé Eco-innovation et Nouvelles technologies de l'énergie de l'ICAM de Nantes. François va intervenir sur les projets de maîtrise d'œuvre énergies renouvelables et bâtiment.

  • Charlotte Chavanon

Future diplômée de l'IMT Atlantique, Charlotte renforce l'équipe opérationnelle sur les réseaux de chaleur renouvelable et la gestion des données territoriales.

  • Antoine Chillet

Elève ingénieur de deuxième année à l'Ecole Centrale de Nantes, Antoine intégre l'équipe R&D pour contribuer au projet de recherche ESTUAIRE. Ce projet consiste à imaginer un smart grid multi-énergies et multi-usages sur le territoire industrialo-portuaire de Saint Nazaire.

 

L’équipe se renforce!

Notre bureau d'étude est très heureux d'accueillir 4 nouveaux talents au sein de l’équipe!

De nouvelles offres d'emplois (études et projets bâtiments et photovoltaïque, R&D en thèse CIFRE) sont également disponibles pour plusieurs postes sur notre page recrutement. 

  • Dorian Cosseau (en haut à gauche)

Dorian a rejoint l’équipe commerciale afin, entre autres, de promouvoir et développer notre plateforme digitale Datajoule. Il est diplômé du CESI de Saint-Nazaire depuis 2020 en tant qu’ingénieur généraliste, suite à une mission d'alternance réussie en électricité industrielle et digitalisation chez un grand équipementier énergéticien.

  • Delphie Boutin (en haut à droite)

Delphie est ingénieure diplômée de l'INSA de Rennes en 2010. Après une dizaine d'années à stimuler et accompagner les projets de R&D entre entreprises industrielles et laboratoires de recherche (au Pôle EMC2 notamment), elle intègre en 2020 le Mastère Spécialisé Eco-Innovation et Nouvelles Technologies de l'Energie de l'ICAM de Nantes. Dans ce cadre, elle rejoint Akajoule pour intervenir sur des missions d'ingénierie et de conseil en énergies renouvelables et performance énergétique.

  • Marion Yanez (en bas à gauche)

Ingénieure en Génie Energétique et Environnement diplômée de l'INSA de Lyon, Marion intègre Akajoule pour accompagner les entreprises et collectivités territoriales dans leur transition énergétique. Elle intervient notamment sur l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments.

  • Thibaud Durand (en bas à droite)

Actuellement en 3ème année en Ingénierie des Procédés et Matériaux pour le Développement Durable à l’ENSAM de Bordeaux, Thibaud intègre Akajoule pour son stage de fin d’études. Il participe à plusieurs missions d’ingénierie industrielle, intégrant des systèmes de comptage et d'analyse de données.

 

 

 

Formation des auditeurs marocains en efficacité énergique des activités de transport

L’Agence Marocaine pour l’Efficacité Energétique (AMEE), soutenu par la GIZ (Deutsche Gesellschaft fürInternationale Zusammenarbeit), a organisé au mois de novembre 2019 une formation à la réalisation des audits énergétiques des activités de transport.
Nos experts des activités de transport (Mathilde Barbier et Geoffrey Buot) ont ainsi conçu et animé cette formation d’une vingtaine de personnes au cours du mois de novembre 2019.
Akajoule remercie l’AMEE et la GIZ pour leur confiance et l’ensemble des participants pour l’ambiance studieuse et conviviale pendant ces 3 jours!

La politique d’efficacité énergétique marocaine
L’ambition du Royaume du Maroc est d’assurer une meilleure utilisation de l’énergie dans tous les

domaines d’activité économique et sociale, considérant la nécessité de rationaliser et d’améliorer la
consommation de l’énergie pour répondre aux besoins énergétiques croissants du pays.
La politique d’Efficacité Energétique visant la réduction de la consommation énergétique de 5% à
l’horizon 2020 et 20% l’horizon de 2030 notamment dans les secteurs clés de développement à savoir le
bâtiment, l’industrie et le transport, s’est concrétisée entre autres par l’adoption de la loi 47-09 en 2010.
Après l’avènement de la nouvelle stratégie énergétique, des avancées encourageantes ont donc été
accomplies dans le processus de transition énergétique nationale visant un ancrage plus prononcé des
sources énergétiques « vertes » conjugué à une meilleure efficacité énergétique. Toutefois, d’importants
défis restent à relever afin de surmonter les contraintes et d’assoir, au mieux, un modèle énergétique
efficient, durable et créateur de nouvelles sources de croissance durable.


L’initiative allemande pour les technologies favorables au climat
Depuis 2008 la GIZ appuie ses partenaires marocains dans la mise en oeuvre de la stratégie nationale des Energies Renouvelables, dans le cadre d’un portefeuille qui ne cessent de s’élargir. Les volumes de financement augmentent, de manière à satisfaire le besoin des partenaires marocains et afin de couvrir
les trois thématiques principales de ce secteur :

  • L’appui à la politique énergétique du Maroc ;
  • Le développement des énergies renouvelables/efficacité énergétique au niveau national ;
  • La promotion des énergies renouvelables/efficacité énergétique au niveau régional.

Le nouveau portail Datajoule est en ligne!

Datajoule est une plateforme numérique de visualisation de données et d’aide à la décision spécialisée dans l’énergie et l’environnement. Les données d'origines diverses (opendata, internet des objets,  internes,...) peuvent être partagées en accès restreint ou en opendata.

Grâce à sa double compétence « données » et « énergie/environnement », Akajoule a développé cet outil pour accompagner ses clients dans la digitalisation de leur gestion de l'énergie (tableaux de bords, cartographies dynamiques...).

Par exemple, les Plans Climat Air Energie Territoriaux (PCAET) de Baugeois Vallée et de Challans-Gois Communauté dans la région des Pays de la Loire sont disponibles pour la consultation du public via la plateforme Datajoule.

Le portail Datajoule propose des indicateurs dynamiques qui remplacent les documents pdf statiques. Vous pouvez consulter le concept Datajoule et des pages d’exemple de rendu d’études et prendre contact avec nous .

 

La barre de menu contenant les signalétiques comme celle située à gauche permet de filtrer sur les contenus thématiques.

 

 

Ainsi, dans la catégorie planification énergétique apparaît la page publique du PCAET de Challans Gois Communauté.

Puis, vous voyez apparaître une page d’accueil comprenant plusieurs filtres sur lesquels vous pouvez cliquer et avoir les informations sur les thèmes abordés : Portrait du territoire, Energie, Gaz à effet de serre, Qualité de l'air, Vulnérabilité climatique.

Pour en savoir plus, contactez-nous et vous aurez l'occasion d'avoir un accès privé avec les résultats de vos études.

Commune de Coudray – Maîtrise d’oeuvre d’une chaufferie bois et d’un réseau de chaleur

La chaufferie bois de Coudray (Mayenne) a été mise en service en octobre 2018. Akajoule a été le maître d’œuvre sur ce projet de construction en tant que bureau d’études thermique et énergétique, en partenariat avec le cabinet d’architecture J.B. COLBOC.

La commune de Coudray, acteur volontaire pour la transition énergétique

La commune de Coudray s’est engagée depuis plusieurs années dans une politique de valorisation du bocage sur son territoire. En effet, cette commune dispose d’environ 100 km de haies. Ce bois local va être utilisé pour alimenter en chauffage plusieurs bâtiments :

  • L’accueil périscolaire, la bibliothèque et le logement attenant,
  • L’école primaire,
  • L’école maternelle,
  • Le restaurant scolaire,
  • La salle des Coudriers.

Cela nécessite la mise en place d’une chaufferie bois d’une puissance de 70 kW, d’un réseau de chaleur de 290 mètres et d’une consommation de bois prévue de 50 t/an. Le bois est livré en plaquettes broyées par camion souffleur, ce qui constitue une innovation en Mayenne !

Bouguenais rénove son patrimoine scolaire

La mairie de Bouguenais (Loire-Atlantique) est engagée dans une démarche de maîtrise des consommations énergétiques de ses bâtiments. C’est dans ce cadre qu'à l'été 2018 la rénovation de l’école élémentaire publique Chateaubriand a été réalisée.

Rénovation thermique complète et énergie renouvelable

Après un audit énergétique et une étude de faisabilité réalisés début 2018 par Akajoule, la Ville a engagé un ensemble de travaux sur le bâtiment :

  • Isolation de la toiture,
  • Remplacement des menuiseries,
  • Remplacement de la chaufferie gaz,
  • Suppression du chauffage électrique et ajout d’un 4ème circuit de chauffage à eau chaude,
  • Installation d’une centrale photovoltaïque de 9 kWc en autoconsommation.

Pour la rénovation de la chaufferie, la maitrise d’œuvre a été réalisée par le bureau d’étude Akajoule. Le projet comprenait un aspect matériel performant avec l’installation de chaudières à condensation plus performantes, l’isolation des tuyauteries de chauffage et la mise en œuvre de pompes dernières générations mais également des actions sur la régulation. En effet, un automate communicant a été installé afin de faciliter le travail des services municipaux et de pouvoir piloter à distance le chauffage.

41% d'économies sur la consommation d’énergie primaire

Après les travaux, le bâtiment consommera 37% d’énergie en moins et produira 50% de sa consommation annuelle d’électricité via les panneaux photovoltaïques.

Avant les travaux :

  • 228 kWhEP/m²
  • Pas d’ENR             

Après les travaux : 

  • 134 kWhEP/m²
  • Production d’électricité renouvelable ~50% de la consommation annuelle du bâtiment

Le mot de la Ville : 

« Nous avions déjà réalisé certains travaux d’amélioration comme l’installation de LED au sein de l’école mais nous souhaitions faire une rénovation plus globale. Aussi, nous avons travaillé avec Akajoule sur une période d’un an sur ce projet. L’école prend désormais un nouveau départ : le bâtiment sera plus confortable pour les élèves et les personnels tout en ayant un impact environnemental bien plus faible. »